mercredi 13 novembre 2013

Le nouveau monstre, novembre 2013 :

Merci à Gigi pour ses jolis cadeaux !

J'aurais pu... JohnnyBadDog.

Un an que ce blog existe, un an que ce chef d’œuvre informel vomit tous les 13 du mois sur la toile. A la base de cette idée, des potes gavés par toute la merde que l’on trouve sur le net et dans les médias et qui décidèrent de faire quelque chose de différent, d’original, un ovni intellectuel. Le résultat : beaucoup de sujets, d’avis, beaucoup de blabla au final  mais une seule vérité ! La raison profonde de l’existence de cet objet en fait. Et je m’en vais vous la dire cette vérité dans cet article, comme d’habitude j’aurais pu vous parler d’un tas de choses…

Lettre fermée à Nabilla ! Gustavo Mazzatella.

Merci à Mle M.
Ô Nabilla... écrire son nom me fait bander. Ses lèvres ourlées et pulpeuses, son regard pénétrant, ses formes voluptueuses et généreuses, elle rend lâche, fourbe, faible, stupide, n’importe quel homme. Quand j’entends un bouffon bien/mal coiffé ou une conne mal/pas baisée se foutre de la gueule de Nabilla, je suis obligé de prendre sa défense. Et comme cela arrive souvent, j’ai décidé de le faire une bonne fois pour toute ici. Un article de plus qui ne sera pas compris, de toute façon même pas lu !

On la critique facilement car elle n’a pas la moindre culture - vous savez ce que je pense de la culture... - elle n’est au courant de rien de l’actualité, qu’elle soit

La recette du mois !

Merci à Mle C pour ses produits bio
Le mille pâtes,

est un plat traditionnel rémois, qui, comme son cousin de la pâtisserie, tire son nom de la superposition alternée de pâtes et de garniture.

Même si la mise en oeuvre de sa recette est assez simple, elle requiert un minimum de préparation :

Intime conviction. Marie Jeanne.

15 ans… 20 ans… Liberté… Liberté ?

Je tourne mon visage vers la droite pour regarder mes collègues de ces trois derniers jours. Ceux avec qui j’ai débattu pour pouvoir faire mon choix. Le verdict va tomber et je suis en proie au doute. De quel droit nous pouvons décider du sort d’un autre être humain ? Fort heureusement, au pays des droits de l’homme, la peine de mort n’existe plus. Ainsi, il ne nous est plus permis de tuer son corps. Par contre, nous pouvons ruiner son esprit en le privant de liberté pendant plusieurs décennies.

L’avocat général a réclamé, ce matin même, 20 ans de réclusion tandis que l’avocat de l’accusé souhaite l’acquittement de son client. Ce dernier n’a cessé clamer son innocence tout au long du procès. L’est-il ?

Lettre ouverte aux deux sexes, n°10. Albert Fumier.

Merci à Mle A pour ses beaux draps.
Enfouis dans mon poitrail touffu, les doigts de Zoé semblent comme désarticulés. Ils dessinent, gravent, creusent… C’est souvent le même rituel inconscient quand, le matin, ses pensées flânent encore du côté de mon orgasme. Elle joue de ma dépouille à peine animée, comme si elle n’avait pas déjà mis un point d’honneur à dominer la lutte précédente, se payant même le luxe de choisir le moment du coup de grâce. Elle a encore gagné, il faut le reconnaître, mais il est des combats qu’il est si doux de perdre.

- « Albert, j’ai soif »

S’ensuit un baiser tazer à l’angle de mon menton…Tout mon corps frémissant encore, la moindre caresse me procure des frissons. Un mécanisme étrange fait qu’au fur et à mesure que mes pensées se font plume, je m’enfonce au plus profond du matelas. Je suis bien, heureux, plein de bonheur et vidé de désir.

- « Mon amour, c’était merveilleux… mais j’ai soif »

Je n’ai aucune envie de mettre fin à ce coma post éjaculatoire si enivrant mais quand la malignité féminine se met au service des glandes salivaires, l’issue est imparable : l’homme subordonne. Alors, religieusement, en avant marche vers la cuisine…


La propreté c’est du vol

L'interview de Gustavo : Impose ton anonymat.

Le Nouveau Monstre (enfin surtout moi) est extrêmement prétentieux, il considère qu’il n’y a rien d’aussi intéressant que lui sur la toile. Cependant, certains sites, blogs, tumblr, attirent notre attention. Ils sont très rares, mais c’est par exemple le cas du Tumblr : imposetonanonymat. Les images qu’ils publient quotidiennement disent beaucoup plus de choses qu’une tribune stupide d’Harry Roselmack dans Le Monde ou un manifeste de blaireaux chez Causeur. Rencontre avec ses créateurs. Gustavo Mazzatella.

La blague du mois ! Paul Grocuse.

video